Les relations harmonieuses et le coronavirus

Nous passons peut-être beaucoup plus de temps que d’habitude avec ceux qui partagent notre foyer, que ce soient les membres de notre famille, des colocataires ou même nos animaux. Le perte du contact habituel avec autrui et le fait de se retrouver dans une plus grande promiscuité signifie qu’à l’heure actuelle de bonnes relations sont très importantes donc : 

  • Donnez de votre temps – Planifiez des périodes de socialisation avec vos amis et votre famille 
  • Soyez présent(e) – prêtez attention à ceux qui vous entourent et ne vous laissez pas distraire par le téléphone, le travail ou d’autres intérêts 
  • Soyez réellement à l’écoute – de ce que les autres disent, comprenez-le et concentrez-vous sur leurs besoins à ce moment-là  
  • Faites-vous écouter – partagez honnêtement de vos émotions et acceptez d’être entendu(e) et soutenu(e) par les autres 
  • Reconnaissez les relations toxiques –les relations nuisibles peuvent nous rendre malheureux. Reconnaître ce fait peut nous aider à aller de l’avant et à trouver des solutions 

Il est également utile de d’envisager d’autres manières de protéger nos relations et de faire face à certains des problèmes relationnels créés par cette situation. 

Une période pour rester en contact 

  • Essayez différents moyens de rester en contact – utilisez le téléphone, l’ordinateur ou le courrier. Entendre une voix amicale et familière, ou lire un message de personnes qui nous sont chères, nous aide à nous sentir connectés. C'est important pour notre santé mentale, surtout si nous vivons seuls. 
  • Aidez ceux qui maîtrisent moins la technologie – nous ne nous sentons pas tous à l’aise ou sûrs de nous durant les appels vidéo, mais le fait de voir un visage amical et familier peut aider les deux parties à se sentir moins seules. 
  • Soutenez les autres – s’impliquer dans les efforts locaux pour soutenir les personnes les plus vulnérables nous fait du bien à tous. 

Une période pour créer des certitudes 

  • Mettez-vous d’accord sur qui utilise quelles parties de la maison et quand – par exemple pendant la journée, quand nous pouvons avoir besoin de travailler et/ou de nous occuper des enfants. 
  • Utilisez au mieux l'espace physique dont vous disposez – essayez de planifier votre journée, en partageant ou alternant l’utilisation de l’espace, en étant sensible des besoins des autres ou simplement en faisant les choses un peu différemment. 
  • Partagez-vous les tâches ménagères – comme faire la vaisselle, nettoyer et faire les courses. Avoir une routine quotidienne peut nous aider à nous sentir plus maître de la situation, à une période où nous avons perdu beaucoup de contrôle sur notre vie. 

Une période pour parler et écouter 

  • Prévoyez un moment chaque jour pour parler – Mettez-vous d’accord sur un moment où chacun au sein du foyer peut dire ce qu’il a sur le cœur – par exemple, ce que nous avons trouvé le plus difficile et ce pour quoi nous sommes reconnaissants durant cette journée. 
  • Instaurez un climat de partage et d’écoute sans jugement – partager ses émotions, sans craindre d’être critiqué(e) ou grondé(e), peut nous aider à nous sentir plus calmes et plus proches les uns des autres. Rappelez-vous que nous pouvons tous nous sentir plus anxieux et plus irritables que d’habitude. 

Cette période difficile prendra fin, mais en attendant, nous devons parler, écouter et prendre soin les uns des autres, en nous appuyant sur ce qui nous a réunis et sur ce que nous voulons voir à l’avenir. 

Si vous éprouvez des difficultés relationnelles, contactez le service d’assistance téléphonique gratuit sur les problèmes relationnels SPARK au 0808 802 2088

This translation was funded by Foundation Scotland and the National Emergencies Trust and distributed by the Scottish Refugee Council.