Parler à vos enfants de la pandémie de coronavirus

On parle partout du Coronavirus. Il n’est donc pas possible de protéger les enfants contre des informations pouvant les bouleverser, mais vous pouvez minimiser l’impact négatif sur vos enfants en ayant des discussions ouvertes et honnêtes. 

1. Reconnaissez qu'il est normal de s'inquiéter 

Les enfants sont souvent capables de comprendre l’incertitude que vous pouvez ressentir, ou ils peuvent entendre des récits qui ne sont pas exprimés d’une manière adaptée à leur âge. 

Ayez une discussion sur leurs inquiétudes et questions, en partageant avec eux que vous trouvez ces événements inquiétants et faites-leur savoir que leurs pires craintes ont peu de chances de se réaliser. À la fin de la conversation, il est important qu’ils aient réalisé que, même si de mauvaises choses peuvent se produire, un grand nombre de personnes, dont des experts de renommée mondiale, travaillent dur pour réduire l’impact de la pandémie donc ils n'ont pas à avoir peur tout le temps. 

Essayez de ne pas avoir de conversations sur vos propres peurs à portée de voix. Les enfants absorbent plus de choses que nous ne le pensons et peuvent mal interpréter ou vous cacher leurs sentiments. 

2. Trouvez le bon équilibre en ce qui concerne les actualités 

De petites doses d’informations provenant de sources fiables sont utiles. Une forte exposition peut être nocive, il est donc important de trouver un équilibre. Exposer les enfants à trop d’informations ou se donner beaucoup de mal pour les en protéger peut avoir un effet néfaste. 

Évitez d’éteindre la télévision ou de fermer des pages web lorsqu’ils entrent dans la pièce. Cela peut les inciter à vouloir savoir ce qui se passe réellement – et c’est alors que leur imagination peut prendre le dessus. 

3. Exposez-leur les faits et offrez-leur la sécurité dont ils ont besoin 

Tous les enfants, même les adolescents, veulent savoir que leurs parents peuvent les protéger. La meilleure manière de communiquer de manière sûre est de parler de l’actualité en se basant sur des faits abordables, assurés, clairs et vrais. Parlez-leur de ce qu’ils peuvent faire pour prendre soin d’eux-mêmes et d’autrui, en leur expliquant par exemple l’importance de se laver les mains. 

Vérifiez s’ils parlent de la pandémie avec leurs amis – surtout s'ils ont accès à des applications de messagerie pour rester en contact avec leurs camarades de classe. Rassurez-les en leur disant qu’ils peuvent vous poser des questions. 

4. Parlez de la vulnérabilité et de responsabilités 

Expliquez que la vulnérabilité n’est pas une faiblesse, mais une réponse naturelle à l’incertitude et au danger. Parlez-leur de ce qu’implique la vie durant la pandémie et expliquez-leur combien de mesures ont été mises en place pour protéger les personnes vulnérables. 

Profitez de cette période pour apprendre à vos enfants à devenir des citoyens responsables.  Pour respecter les consignes, il faut comprendre que cela va au-delà des intérêts individuels et que nous devons nous protéger les uns les autres. 

Rappelez-leur que le harcèlement n’est jamais acceptable et que nous avons tous un rôle à jouer pour répandre la bonté autour de nous et nous soutenir mutuellement. 

Il existe de bonnes ressources pour vous aider, notamment le Guide du commissaire à l’enfance sur le coronavirus, et, ici, le Comité permanent inter-organisations a publié un conte élaboré par et pour les enfants du monde entier touchés par le coronavirus (COVID-19).  En Écosse, Eilidh, une jeune conseillère auprès du Commissaire écossais à l’enfance a rédigé ses propres conseils pratiques pour s’occuper pendant la pandémie. 

This translation was funded by Foundation Scotland and the National Emergencies Trust and distributed by the Scottish Refugee Council.