Conseils sur la santé mentale

coronavirus information

Prendre soin de votre santé mentale pendant que vous devez rester chez vous 

Nous sommes plus nombreux à passer beaucoup de temps à la maison et nous ne pouvons plus pratiquer bon nombre de nos activités sociales habituelles. 

Essayer d’envisager cette période comme une période différente de votre vie, pas nécessairement mauvaise, même si vous ne l’avez pas choisie, pourra vous aider. 

Essayez d’éviter les conjectures et recherchez des sources fiables sur l’épidémie 

Les rumeurs et les conjectures peuvent alimenter l’anxiété. Un accès à des informations de qualité sur le virus peut vous aider à sentir que vous maîtrisez davantage la situation. 

Suivez les conseils d’hygiène, comme vous laver les mains plus souvent que d’habitude, pendant 20 secondes, avec du savon et de l’eau chaude. Vous devez le faire chaque fois que vous rentrez chez vous ou arrivez au travail, que vous vous mouchez, éternuez ou toussez, mangez ou manipulez de la nourriture. Si vous ne pouvez pas vous laver les mains immédiatement, utilisez du gel hydroalcoolique, puis lavez-vous les mains dès que vous le pouvez. 

Essayez de rester en contact avec autrui 

Dans les moments de stress, nous gérons mieux la situation si nous nous sentons entourés et soutenus. Essayez de rester en contact avec vos amis et votre famille, par téléphone, par email ou par les réseaux sociaux.   

Vous pouvez vous concentrer ce que vous pouvez faire si vous vous en sentez capable : 

  • gestion du stress 
  • continuer à être actif 
  • avoir une alimentation équilibrée 

Restez en contact avec vos amis sur les réseaux sociaux, mais essayez de ne pas trop dramatiser. Ne partagez que du contenu provenant de sources fiables, et n’oubliez pas que vos amis peuvent être inquiets eux aussi. Envisagez de désactiver les notifications ou de ne plus suivre les comptes ou les hashtags qui vous rendent anxieux/anxieuse. 

Parlez à vos enfants 

Il ne faut pas éviter de parler de la « question qui fait peur », mais l’aborder de manière appropriée pour leur âge. Nous avons des conseils sur comment parler de l’épidémie de coronavirus avec vos enfants

Essayez d’anticiper le désarroi 

Il est normal de se sentir vulnérable et dépassé(e), surtout si vous avez subi un traumatisme ou rencontré un problème de santé mentale dans le passé, ou si vous avez un problème de santé physique chronique qui vous rend plus vulnérable aux effets du coronavirus. 

Il est important d’accepter ces sentiments et de se rappeler mutuellement de prendre soin de notre santé physique et mentale, mais il faut être conscient d’habitudes qui pourraient ne pas être utiles à long terme, comme fumer et boire, et éviter de prendre ces habitudes. 

Essayez de rassurer ceux qui pourraient être inquiets et restez en contact régulier avec les personnes qui vivent seules. 

Essayez de ne pas tirer des conclusions hâtives 

Ne jugez personne et évitez de tirer des conclusions hâtives sur l’identité des personnes responsables de la propagation de la maladie. Le coronavirus peut toucher n’importe qui, quels que soient leur sexe, leur origine ethnique ou leur orientation sexuelle. 

Essayez de gérer comment vous suivez l’épidémie dans les médias 

L’épidémie fait l’objet d’une vaste couverture médiatique. Si vous trouvez que les actualités sont une source de stress énorme, il est important de trouver un équilibre. Il est préférable de ne pas éviter tous les journaux télévisés/articles et de continuer à vous informer et à vous éduquer, mais limitez votre consommation d’informations si cela vous dérange. 

Vous pouvez trouver des conseils supplémentaires sur le site de la Mental Health Foundation. 

This translation was funded by Foundation Scotland and the National Emergencies Trust and distributed by the Scottish Refugee Council.